Skip to content

Construire un monde juste, ensemble

L'Initiative mondiale pour la justice, la vérité et la réconciliation est un consortium de neuf organisations internationales qui travaillent aux côtés des communautés pour relayer la voix des survivants et inspirer des actions collectives dans les pays qui luttent contre les violations des droits de l'homme. En nous attaquant aux traumatismes du passé, nous changeons l'avenir.

Amplifier les histoires de survivants

Il est essentiel de placer les victimes et les survivants au centre des processus de paix pour garantir une paix durable.

Entendre leurs voix

L'Académie de justice transitionnelle de la GIJTR m'a fourni les outils, les connaissances et l'expérience nécessaires. Elle m'a rendu motivé et fier de moi. Grâce à l'Académie, je suis en mesure de former d'autres personnes à la justice transitionnelle au Yémen, en particulier les jeunes qui sont de plus en plus conscients et actifs en matière de justice transitionnelle dans le pays.

Activiste yéménite et participant à la première Académie de justice transitionnelle de la région MENA de la GIJTR

Les ateliers de la GIJTR ont offert un espace aux Cinghalais et aux Tamouls pour parler de leurs réalités dans une perspective régionale et parvenir à une compréhension commune des implications du processus de justice transitionnelle pour tous.

Participant cingalais

Atelier de renforcement des capacités, Sri Lanka

C'est seulement après avoir organisé nos archives avec le soutien de la GIJTR que nous avons réalisé que nous disposions d'une documentation aussi solide de plus de 15 000 pages sur les exécutions extrajudiciaires et les personnes disparues. Nous n'avons pas seulement pu la remettre à la Commission de vérité, mais nous avons pu effectuer des recherches, retracer des schémas de criminalité et préparer des dossiers pour les mécanismes de responsabilité.

Un participant à un projet de documentation de la GIJTR

Dans nos projets, ce sont les communautés qui parlent. Ce n'est ni la Commission de vérité, ni la GIJTR. Ce sont les communautés qui partagent leurs expériences, qui posent les questions et qui recherchent la vérité. Les mécanismes formels de justice transitionnelle peuvent rarement aller aussi loin.

Dario Colmenares Millán

Directeur de programme à la GIJTR, sur les ateliers d'établissement de la vérité de la GIJTR en Colombie

Il n'existe pas d'approche universelle en matière de justice transitionnelle. À la GIJTR, nous travaillons en partenariat avec les communautés, en adaptant notre approche à leurs besoins uniques - qu'il s'agisse de documentation, de renforcement des capacités, de soutien psychosocial ou de défense des droits.

Voir des exemples de notre travail

Fondée en 2014, la GIJTR a travaillé avec des partenaires dans 60 pays, a soutenu plus de 240 projets de base et a amené plus de 560 organisations locales de la société civile à renforcer leurs capacités et à jeter les bases d'une participation communautaire aux processus de justice transitionnelle, tant formels que communautaires.